Les recherches d’ Antoine de La Garanderie sur la pédagogie

Les recherches d’ Antoine de La Garanderie sur la pédagogie

Navigation rapide

Nous reprenons des extraits d’ informations du site http://www.ifgm.org

Antoine de La Garanderie né en 1920 est diplômé d’études supérieures de philosophie, certifié en biologie animale et en biologie végétale, docteur ès lettres. Il a été professeur de philosophie et de culture générale dans d’importants établissements secondaires de la région parisienne, maître de conférences à la faculté de lettres de l’Institut catholique de Paris, Ancien directeur de l’Institut de l’audiovisuel à Paris. Pédagogue de renom, créateur de la Gestion Mentale, il enseigne à l’Institut Supérieur de Pédagogie et à l’Université Catholique de l’Ouest. Les Associations INITIATIVE et FORMATION (associations à but non lucratif créées dès 1978 et regroupées depuis 1994 au sein d’une fédération). Elles ont pour objet de promouvoir la formation pédagogique des éducateurs et des enseignants. Entre autres approches, elles développent et diffusent les recherches d’Antoine de La Garanderie sur la Pédagogie de la Gestion Mentale.

Au sein de chaque Association régionale , un groupe de formateurs travaille à :
- une réflexion active sur l’ouverture de l’école et sur l’insertion professionnelle des jeunes
- des recherches en pédagogie pratique débouchant sur des formations d’éducateurs, d’enseignants et de parents
- des soutiens méthodologiques pour les jeunes.

La gestion mentale explore, décrit et étudie les processus mentaux dans leur diversité. Cette analyse de la conscience cognitive a été élaborée par Antoine de la Garanderie à partir de l’analyse des habitudes mentales de très nombreux sujets. La Gestion mentale est une pratique pédagogique reconnue par l’Éducation nationale, qui a parrainé le Premier Colloque Internationale de Gestion Mentale à Angers en 1996.

Nous reprenons ici des définitions que vous trouverez également, avec d’autres approfondis-sements, sur le site de l’Institut International de Gestion Mentale.

Définitions et aspects théoriques

La gestion mentale : c’est l’exploration, la description et l’étude des processus de la pensée consciente lors d’une prise d’information, de son traitement et de sa restitution. Antoine de La Garanderie a identifié et répertorié la grande diversité des fonctionnements cognitifs, à partir de l’analyse des habitudes mentales de très nombreux sujets. Cette étude a mis en évidence le rôle fondamental de l’évocation comme outil de la pensée. L’évocation est une image mentale, visuelle,auditive ou verbale, par laquelle le sujet rend mentalement présent le monde qui l’entoure, la réalité qui est, ou celle qu’il invente. Les évocations sont les constructions mentales des objets de perception. Elles ne sont pas en lien direct avec les organes des sens. L’objet perçu étant extérieur au sujet, les évocations qu’il s’en fait sont très personnelles, intérieures à lui-même. Elles peuvent être fixes ou mobiles, abstraites ou concrètes. Le champ mental peut être plus ou moins étendu et tenir compte simultanément d’une plus ou moins grande quantité d’évocations.

Cinq gestes mentaux ont été étudiés : l’attention, la mémorisation, la compréhension, la réflexion, l’imagination.

Tous ces gestes utilisent les évocations et s’articulent entre eux en des stratégies différentes selon les sujets. Ils sont toujours déclenchés par un projet précis. Chacun met en place très tôt des habitudes mentales, méthodes personnelles de traitement de l’information. Ce sont des évocations faites spontanément, des gestes mentaux privilégiés, des enchaînements familiers. Mais il est toujours possible à tout âge d’acquérir de nouvelles habitudes mentales pour accroître ses performances.

Le projet est l’acte mental primordial qui précède tous les gestes mentaux. Par le projet, le sujet anticipe le traitement qu’il fera du couple perception évocation ; il opère ainsi une sorte de déplacement dans le temps (vers l’avenir) et dans l’espace (cadre d’accueil).Le projet est une direction donnée à l’activité mentale qui permet au sujet d’adopter le traitement intellectuel approprié pour réussir une tâche.

Le dialogue pédagogique est l’instrument d’analyse utilisé par le pédagogue pour aider le sujet à prendre conscience de ses propres procédures mentales. C’est un point de départ pour progresser. Il permet de mettre au point des procédures efficaces adaptées à la typologie de l’apprenant et d’en vérifier la pertinence par des applications.

Atout-precocité organise chaque année un atelier méthodologie pour permettre aux enfants de la sixième à la terminale d’acquérir des stratégies d’apprentissages efficaces.

Si vous êtes interessé, dites-le !


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1069629

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations générales  Suivre la vie du site Bibliographie - Articles pour mieux comprendre ces (...)   ?