Surdoués ? Les filles aussi

par alix34

Surdoués ? Les filles aussi : résumé

16/03/2009 11:31

oups

Elles se donnent souvent beaucoup de mal pour se faire plus bêtes qu’elles ne sont. Même parmi les hauts potentiels, les filles ne sont pas logées à la même enseigne que les garçons. Moins valorisées, elles adoptent un profil plus timoré que leurs pairs.

Par Soraya Ghali

A 20 ans, Valentine vient d’apprendre qu’elle est surdouée ! Comme la petite Paloma de L’Elégance du hérisson , la jeune étudiante en géographie « n’avait pas envie qu’on la remarque », surtout « dans une famille où l’intelligence est une valeur suprême, elle n’aurait jamais eu la paix ». Comme l’héroïne de Muriel Barbéry, elle a « tenté de réduire ses performances ».

Quel boulot : « Il faut se donner du mal pour se faire plus bête qu’on est. » Et personne n’a rien vu, ni ses parents, ni ses profs. Comment auraient-ils su ? « En 1re primaire, Valentine apprenait à épeler les lettres avec son instit. Elle m’a raconté ensuite qu’à la maison elle était scotchée devant Des chiffres et des lettres . Elle savait déjà lire », confie sa mère.

C’est un comble : la plupart des filles surdouées ont l’art de cacher leur différence. Audrey, par exemple. La gamine avait de bons résultats, mais sans plus. Surtout elle avait des copines, même si elle était très angoissée et n’aimait pas l’école. Des signes d’un malaise que son entourage a en quelque sorte sous-estimé.

Voir en ligne : La suite de l’article

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 1069629

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Informations générales  Suivre la vie du site Bibliographie - Articles pour mieux comprendre ces (...)   ?